Déclaration de nationalité : force probante de l’acte de naissance et article 8 de la Convention de sauvegarde

La Cour de cassation se penche sur l’hypothèse d’une déclaration de nationalité reposant sur un acte de naissance établi à l’étranger et dont la force probante est contestée. en lire plus ... [Lire la suite]